• lava teaser1
  • lava teaser1
  • lava teaser1
  • lava teaser1
  • lava teaser1
  • lava teaser1
  • lava teaser1

Pour adresser une demande à la Farac, cliquez sur le bouton ci-dessous pour envoyer votre message.

LES INSCRIPTIONS SUR LES DRAPEAUX DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE

Mémoire

En 1832, le roi Louis-Philippe à la demande du duc d’Orléans remet un drapeau à la Légion étrangère. Le colonel Combes apporte ce drapeau avec lui en prenant son commandement le 24 juin 1832. D’un coté il porte l’inscription « Le Roi des Français à la Légion étrangère » et de l’autre la devise « Honneur et Patrie ». Lors du dédoublement en 1841 de la Légion étrangère qui forme deux régiments, ce drapeau est confié au 1er Régiment de la Légion étrangère. Quelques années plus tard le Régiment reçoit un nouveau drapeau qui porte d’un coté « Le Roi des Français au 1er Régiment de la Légion étrangère » et de l’autre « Valeur et Discipline » (devise créée en 1803 par Bonaparte 1er Consul). En mars 1848 le coq surmontant la hampe est remplacé par un fer de lance révolutionnaire


Le 17 décembre 1848 à Oran, le général Pélissier remet un nouvel emblème au Régiment. D’un côté il porte l’inscription « République Française - 1er Régiment de la Légion étrangère » et de l’autre « Valeur et Discipline » (suivant Historama de novembre 1967, Hors série N°3, page 21, il aurait porté aussi la devise « Unité, Liberté, Egalité, Fraternité » ).

Le 10 mai 1852, en même temps que tous les autres corps de l’armée française, le 1er Régiment reçoit un nouveau drapeau portant les inscriptions « Louis Napoléon au 1er Régiment de la Légion étrangère » et « Valeur et Discipline », le fer de lance est remplacé par l’aigle et pour la première fois y figurent des noms de bataille : Constantine 1837, Mostaganem 1833, Mouzaia 1840, Coliah 1841, Tedjenna 1845.
En 1854 un nouveau drapeau porte l’inscription « L’Empereur Napoléon au 1er Régiment étranger ». La Légion ayant été une nouvelle fois dédoublée en 1855, ses drapeaux auraient dû être modifiés et recevoir, pour les deux régiments anciens, les inscriptions : Alma 1854, Sébastopol 1855. Mais ces décisions ne furent jamais exécutées.

Le 16 avril 1856, après la dissolution des 2 régiments de Légion mis sur pied en 1855, le nouveau 1er Régiment Etranger reçu le drapeau qui avait été prévu pour le 1er Régiment de la 2e Légion étrangère. Il ne portait aucun nom de bataille, mais l’inscription « Valeur et Discipline » . Ce Régiment fut supprimé le 1er janvier 1862 et son drapeau fut versé au musée de l’Artillerie.

En 1884, la Légion forme à nouveau deux régiments qui reçoivent chacun un nouvel emblème portant d’un coté le titre du corps et de l’autre les noms des batailles : Sébastopol, Kabylie, Magenta, Camerone. En 1897 y fut ajoutée l’inscription Extrême-Orient.

Le 13 septembre 1915, le 2e Régiment de marche du 1er Régiment étranger reçoit son drapeau qui porte alors l’inscription « Honneur et Patrie » devise commune à toutes les unités engagées sur le front. Lorsque fut créé le 11 novembre 1915 le Régiment de Marche de la Légion Etrangére, le célèbre R.M.L.E., par le fusionnement du 2e Régiment de marche du 1er Etranger et du 2e Régiment de marche du 2e Etranger à la suite des pertes importantes au combat, le drapeau du nouveau Régiment porta aussi l’inscription « Honneur et Patrie » qui fut la première devise de la Légion sous le roi Louis-Philippe.

C’est le 30 novembre 1920 que les devises « Valeur et Discipline » et « Honneur et Patrie » furent officiellement remplacées sur tous les drapeaux des régiments de la Légion par la devise « Honneur et Fidélité » qui était aussi la devise des anciens régiments suisses au service du roi de France. Le régiment suisse de Diesbach (1689-1792) avait pour devise : « Fidelitate et Honore », celui de Karrer (1719-1763) : « Fidelitate et Honore, Terra et Mari », celui de la Marche-Prince (Nivernais jusqu’en 1753) : « Fidelitate et Honore ».

Il y eut cependant une anomalie en ce qui concerne le drapeau du 2e R.E.I.qui fut refait en 1900 et par suite d’une erreur du fabricant porta jusqu’en 1905 la devise « Honneur et Patrie ».

LE DRAPEAU PROVISOIRE

A sa formation, le Régiment étranger avait hérité du drapeau du 2e RE. Après la guerre de 1870 et la proclamation de la République, cet illustre emblème orné du nom de « Camerone », sur l’ordre de l’empereur Napoléon III, avait été reversé. Seules l’aigle et la hampe avaient pu être récupérées. Plus tard, deux circulaires prescrivaient que les corps de troupe devaient se procurer des drapeaux provisoires. Le colonel Mallaret, commandant le Régiment étranger, fit confectionner un emblème destiné à son régiment. Ce drapeau, devenu par la suite celui de la Légion étrangère, restera en service jusqu’au 14 juillet 1880. C’est à cette date symbolique que les nouveaux drapeaux et étendards furent remis à l’armée au cours d’une cérémonie à l’éclat exceptionnel.

( Article paru dans le magazine de la Légion étrangère « Képi blanc » de mars 2008) 

FARAC

 ADRESSE POSTALE                                              ADRESSE GEOGRAPHIQUE                               ADRESSE NUMERIQUE
  Cercle de garnison                                                             Cercle de garnison                                                         Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        
  22 avenue Leclerc                                                           22, avenue Leclerc
  69363 Lyon cedex 07                                                       69007 Lyon   
 
 
 
 
                                                                                                                                                    2014-2016 COMUNIC pour la Farac                                                  
 
 
 
 
 



  •  

  •